Lady Brizlémoa

Posted by on septembre 26, 2009 at 10:01 .

Lady Brizlémoa ou lorsque l’utile devient gonflant.

Il s’agit d’expérimenter la technologie RFDI dans une utilisation satiriquement excessive. Intégrée à un objet gonflant de type gadget fallacieusement indispensable, nous avons fait le pari que cet objet, idéal pour une collocation ou une famille nombreuse, va prendre à son compte le stress, en réglementant les devoirs de chacun pour la collectivité !

Imaginez cette mégère du foyer sous la forme d’une borne sur-plantée d’un informe ballon, qui exprime l’angoisse et la montée du désordre dans la maison, en se gonflant.

Chaque utilisateur définit un planning des tâches ménagères à effectuer et les communique à l’objet qui est programmé pour réagir en fonction du bon respect de ce planning.

Une étiquette RFID est placée sur chaque objet caractéristique d’une tâche, pour valider l’exécution de celle-ci, l’utilisateur passe l’étiquette devant la borne avant et après l’action, en respectant un intervalle minimum de 10minutes entre les deux passages pour éviter les tricheries…
Si la tâche n’est pas effectuée selon le planning, l’objet manifeste d’abord son mécontentement en se gonflant, puis s’il n’est décidément pas satisfait, perturbe les objets liés à la détente et aux loisirs, en interagissant avec eux. Ainsi, il brouille les chaines de la télévision, envoie des spams de pompes funèbres sur internet si la tâche non respectée était d’aller rendre visite à sa grand-mère… fait tinter les téléphones portables de bruits de vaisselle cassée si celle-ci n’a pas été nettoyée dans les temps.

Entre le maternage, la mauvaise foi et le mauvais goût dévoilés, Lady Brizlémoa exacerbe les vices de tout un chacun en promettant de les prendre à sa charge.

Projet réalisé par Adrien Bonnerot, Camille Grégoire & Sarah Kalman pour L’AOC

Comments are closed.