Constance

Posted by on décembre 6, 2010 at 1:23 .

Constance n’est pas une horloge particulière qui donne le temps mais plutôt une horloge qui donne le temps de façon particulière…

Nous savons bien que l’origine de l’heure, en tant que convention, remonte à l’observation des cycles du soleil et plus largement de la lumière. Les hommes ont un jour décidé de découper le temps en mois, en heures et en minutes. Et le progrès a permis d’atteindre un stade avancé de précision: le temps se compte désormais en nanosecondes.

Constance est le fruit d’une reflection sur cette valeur que n’a plus le temps. Personne ne vit à l’heure exacte. De plus, vue d’une précision microscopique, toutes nos horloges sont défaillantes. L’homme tolère cette défaillance, mais jusqu’où?
Quand est-ce que l’approximatif devient-il un fardeau? Et quand est-ce que la sur-précision devient-elle superflue?

Constance est une horloge qui donne l’heure en fonction des besoins de chacun. Elle vit, et s’adapte à notre présence, autant que nous devrons vivre et nous adapter à la sienne. Attentive à l’activité environnante, elle restera dans le champ de notre tolérance à la défaillance, à l’approximatif ou à la précision.
Constance donne l’heure, aussi précisément que nécessaire mais elle s’y attèle avec beaucoup moins de vaillance et de rigueur dès que nous lui tournons le dos.

Projet réalisé pour l’AOC par Romée de la Bigne & Basile de Gaulle.

Comments are closed.